Lame de rasoir Gillette : perte de plusieurs milliards

Le bonheur des uns fait le malheur des autres! Ce diction est parfaitement applicable au géant américain PROCTER & Gamble. La culture du poil de notre communauté est entrain de trouer les poches du propriétaire de la lame de rasoir Gillette. En effet l’annonce est tombée P&G enregistre une perte de 5,24 milliards de dollars pour 4ème trimestre 2018-2019 a bouclé. Plusieurs facteurs sont en cause :

  • un secteur devenu hyper concurrentiel
  • un taux de change en plein expansion

et le must : le port de la barbe. Selon plusieurs spécialiste notamment le directeur des finances du Groupe P&G avance le discours suivant pour le site Quartz : « Le fait de se raser de moins en moins souvent a rétréci le marché des rasoirs et lames dans les pays développés. » Cette recrudescence de la barbe a obligé P&G a réduire ses dépenses de 8 milliards de dollars (environ 71 milliards d’euros).

Anti barbe : Gilette et P&G envoient des spot polémiques

Afin de contrer le phénomène Hipster (un raccourci couramment employé pour définir un barbu mais bon…) Gilette et P&G ont décidé d’orienter leur stratégie marketing sur la vague #MeToo. Autant dire que cette action nauséabonde de récupération et d’exploitation de la souffrance faite aux femmes est aujourd’hui au cœur d’un phénomène de boycott sur les réseaux sociaux de la part de nombreux fidèles de la marque.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la marque Gillette